Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Diététiquement Votre .

Articles avec #tabac

Acné , lien avec l'alimentation ou le tabac?

18 Septembre 2015, 12:21pm

Publié par Eva

Voici un article relatant du lien entre l'acné des adolescents et des jeunes adultes avec le tabac et l'alimentation. 

 

" L’acné est une affection dermatologique répandue, essentiellement chez les adolescents et les jeunes adultes, 11% de la population française s’en plaignait en 2002. Elle est liée à des facteurs génétiques et environnementaux parmi lesquels l’alimentation et le tabac pourraient jouer un rôle.

Une corrélation positive entre la consommation de sucreries, de chocolat et de cannabis a été retrouvée chez des adolescents ou de jeunes adultes souffrant d’acné.

En revanche aucun lien n’a été établi avec la consommation de lait, d’alcool, de sodas.

La consommation quotidienne de sucreries et de chocolat est fortement associée au risque d’acné , de même pour la consommation régulière de cannabis . En revanche, fumer au moins 10 cigarettes par jour est lié à un plus faible risque d’acné.

Concernant la consommation de lait, d’alcool, de sodas et de repas en restauration rapide, aucun lien n’apparaît, de même pour l’obésité et le surpoids.

Les résultats de cette étude montrent qu’il n’existe pas de lien entre certaines composantes typiques de l’alimentation des adolescents (fast food, lait, boissons sucrées et alcool) et l’acné. Au contraire, les sucreries et le chocolat y sont associés. Les mécanismes impliqués restent à déterminer.

Concernant le tabac et le cannabis, bien entendu, quelles que soient les associations retrouvées, leur consommation est déconseillée pour le premier et interdite pour le second. "

Acné , lien avec l'alimentation ou le tabac?

Source : Cerin

Voir les commentaires

Tabac et alimentation

9 Avril 2015, 08:09am

Publié par Eva

"Sevrage tabagique : diététique et gestion du poids "

Voici le thème d’une des dernières formations réalisées récemment; 

 

Cette notion de tabac et alimentation est utile lors des consultations, et me permet de mieux vous aider à préparer un arrêt du tabac et également à gérer une alimentation avec du tabac. 

 

Le tabac est un facteur de risque de maladies cardiovasculaires, et de cancer (1 cancer sur 3 est dû au tabac) à ne pas négliger et qui peut être «maitrisé». 

 

Cependant contrairement aux croyances, il est bien difficile d’arrêter une consommation de tabac du jour au lendemain. Il ne suffit pas que de «volonté». 

 

La notion de dépendance est à prendre en compte.

 

Il existe d’ailleurs 3 types de dépendances au tabac : 

 

-une dépendance physique (via des récepteurs spécifiques , donc une dépendance bien liée au corps et non à la tête, ce qui fait ressentir le «vrai» manque de nicotine avec manifestation de symptômes (irritabilité, fringales, insomnie....) )

 

-une dépendance psychologique ( l’envie de fumer)

 

-une dépendance comportementale (réflexe lié à un environnement, par ex à l’apéro une cigarette...) 

 

Certains peuvent être plus ou moins sensibles à ces 3 dépendances, les cas sont donc tous différents. 

 

L’arrêt du tabac apporte de nombreux bénéfices :

diminution du risque de maladies cardiovasculaire,

meilleure espérance de vie ,

meilleure fertilité (homme ou femme),

moins de complications à la gestation,

meilleur bilan sanguin (HDL notamment, fonction plaquettaire...) ,

diminution des risques d’apparition de cancer,

moindre vieillissement de la peau (teint plus lumineux, rides moins marquées) , 

éclaircissement de la voix,

une confiance en soi (la fierté d’avoir arrêter de fumer),

un espace de vie plus aéré... 

 

 

 

Cependant selon les études, l’arrêt du tabac peut provoquer une prise de poids de 3 à 5kg selon les cas (1/3 ne prennent pas de poids).

L’alimentation est donc un moyen d’aider à limiter cette prise de poids, ainsi que l’activité physique. 

L’aide d’un professionnel peut donc être utile pour faire le point sur son alimentation, et prendre de bonnes habitudes pour une nouvelle vie sans tabac. 

 

Il est possible également de se faire aider par l’emploi de substitut nicotinique et de thérapie comportementale.

Grâce à cette formation j’ai donc les clefs en mains pour vous aider et vous accompagner sans oublier l’aide de tabacologues spécifiquement formés à cela. 

(N’hésitez pas à appeler Tabac info Service également, le premier appel est payant et ensuite ce sont 4 consultations prise en charge par le service pour vous accompagner.) 

 

 

 

Avant de partir je vous poserais donc 2 questions? 

 

«FUMEZ VOUS?»

 

 

« AVEZ-VOUS ENVISAGE D’ARRÊTER DE FUMER?» 

 

Tabac et alimentation

Voir les commentaires