Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Diététiquement Votre .

Articles avec #surpoids et obesite

Journée du sommeil / les méfaits d'un manque de sommeil

27 Mars 2015, 12:43pm

Publié par Eva

Aujourd'hui, vendredi 27 mars ,c 'est la 15ème journée du sommeil. Des professionnels sont présents dans différentes villes pour vous parlez de cela :ICI

'Nous le savons tous, le sommeil est une fonction vitale de l'organisme . Il joue un rôle de réparateur et de régulateur. Dormir est indispensable à l’équilibre des sécrétions hormonales et métaboliques, au contrôle de glycémie, de l’appétit et plus généralement le poids. Plusieurs études épidémiologiques associent privation de sommeil et obésité chez l’adulte et même chez l’enfant. Les liens entre sommeil et obésité sont en effet multiples : biologiques et comportementaux.
A l’inverse, l’alimentation peut influencer notre sommeil ou notre état de vigilance. Respecter quelques règles d’hygiène alimentaire peut ainsi améliorer la qualité de nos nuits et de nos journées.'

Voici donc un extrait de l'article du "huffingtonpost" qui reprend quelques méfaits du manque de sommeil. (pour le lire en entier cliquer sur le lien)

Journée du sommeil / les méfaits d'un manque de sommeil

Après une seule nuit...

vous avez plus d'appétit et moins de satiété. Des études ont démontré un lien entre un manque de sommeil à court terme et une tendance à manger de plus grosses portions avec une préférence marquée pour les aliments riches en calories et en glucides ainsi qu'une tendance claire à choisir des aliments moins bons pour la santé à l'épicerie.

vous êtes plus susceptibles aux accidents. Six heures ou moins de sommeil par nuit multiplient par trois le risque d'un accident de la route, selon des données du National Sleep Foundation publiées sur le site Web Drowsydriving.org. De plus, même une seule nuit de mauvais sommeil nuit à votre coordination oeil-volant, selon une recherche effectuée à la Manchester Metropolitan University. De manière générale, selon Prevention, tout manque de sommeil vous rendra plus maladroit, que vous soyez au volant ou non.

votre apparence n'est pas au mieux, pas plus que vos aptitudes interpersonnelles. La notion de sommeil réparateur n'est pas un mythe. Une étude à petite échelle publiée l'an dernier dans le journal SLEEP a démontré que les volontaires dans cette étude qui avaient manqué de sommeil étaient moins attirants et se disaient plus tristes. Une autre étude du Medical Institutet Karolinska de Stockholm, en Suède, a démontré que les gens qui se disent épuisés sont plus difficiles d'approche. De plus, les problèmes ne font qu'empirer avec le temps, et des chercheurs ont établi un lien direct entre le manque de sommeil et le vieillissement prématuré de la peau.

http://www.huffingtonpost.fr/2015/03/27/journee-nationale-du-sommeil-effets-terrifiants-manque-sommeil_n_6945926.html

Et vous? vous dormez assez? est ce important pour vous? 

 

Bon vendredi à tous. 

Voir les commentaires

Le Ratio Tour de taille / Taille serait un nouvel indicateur de santé.

16 Septembre 2014, 09:56am

Publié par Eva

Selon une nouvelle étude (Cass business School) révèle que le ratio tour de taille-taille est un meilleur indicateur des risques de mortalité que l'IMC. (indice de masse corporel POIDS/ TAILLE au carré) 

 L’étude révèle que si vous maintenez votre tour de taille inférieur à la moitié de votre taille vous pourrez considérablement améliorer votre espérance de vie.

Cette etude demande à ce que ce ratio soit pris en compte afin de dépister l'obésité et les risques encourrues par cette maladie. 

Cette demande est apparue après que les auteurs ont comparé l'impact de l'obésité abdominale (mesurée par le WHtR= ration Tour de taille-Taille) et de l'obésité globale (mesurée par l'IMC) sur l'espérance de vie.

Prenons un exemple afin de comprendre l'intérêt de ce ratio :

exemple auprès des acteurs Arnold Schwarzenegger et Danny De Vito.

Ces deux acteurs ont un IMC de 34.

Si l'IMC est utilisé comme mesure de l'obésité, un IMC de 34 signifierait que les deux acteurs pourraient perdre 3,6 années de vie.

Cependant, les chercheurs suggèrent d'utiliser plutôt le WHtR.

En utilisant cette mesure de l'obésité, ils estiment qu'Arnold Schwarzenegger, ayant un niveau de WHtR optimal de 0,48, ne risque pas de perdre d'années de vie, tandis que Danny De Vito, avec un WHtR de 0,71, pourrait perdre 5,8 années de vie.

Cette différence s'explique par le fait qu'Arnold Schwarzenegger a un IMC élevé en raison de sa musculature, alors que Danny De Vito a le même IMC, mais cette fois dû à sa masse graisseuse.

 

Le Dr Margret Ashwell, coauteur de l'étude, explique qu'un homme moyen de 30 ans mesurant 1,78 mètre devrait avoir un tour de taille de 89 centimètres au maximum. Ces chiffres le placeraient dans la catégorie des personnes saines. Si son tour de taille augmentait pour atteindre 107 centimètres ou 60 % de sa taille, il risquerait de perdre 1,7 année de vie, et s'il atteignait 142 centimètres, il pourrait mourir 20,2 années plus tôt.

 

Une femme moyenne de 30 ans mesurant 1,62 mètre risque de mourir 1,4 an plus tôt si elle laisse son tour de taille augmenter de la moitié de sa taille, soit 81 centimètres, pour atteindre 60 % de sa hauteur, soit 97 centimètres. Si son tour de taille atteignait 129 centimètres, elle pourrait mourir 10,6 années plus tôt.

Dr Margaret Ashwell OBE (ordre de l'Empire britannique), Présidente d'Ashwell Associates et universitaire invitée à l'université Oxford Brookes déclare :

« L'IMC mesure la graisse et le muscle, il est donc élevé chez les personnes musclées et ne peut fournir aucune information concernant la masse graisseuse.

En revanche, le WHtR est un meilleur indicateur pour la graisse abdominale, qui engendre des risques plus importants pour la santé que la graisse stockée dans d'autres parties du corps. La valeur limite de 0,5 a été proposée pour les individus appartenant à tous les groupes ethniques et vivant dans tous les pays. Ainsi un message général extrêmement simple : "Maintenez votre tour de taille inférieur à la moitié de votre taille". »

(*) Cette étude a été financée par l'Institute and Faculty of Actuaries

Source: Cass Business School

 

 

Rappelons tout de même que le tour de taille est déjà utilisé actuellement dans le suivi de l'obésité et la détermination du syndrome métabolique. Il est un facteur de risque dans cette maladie tout comme une hypertension, un taux élévé de triglycérides.... 

De nombreux facteurs sont à prendre en compte lors du suivi de cette maladie et de ses risques cardio vasculaires , le ration tour de taille-taille sera peut être bientôt pris en considération également. 

 

Si vous souhaitez réagir, n'hésitez pas. Bonne journée 

Le Ratio Tour de taille / Taille serait un nouvel indicateur de santé.

Voir les commentaires

Un point sur la diversification alimentaire

7 Janvier 2011, 13:20pm

Publié par Eva

« Diversifier » trop tôt peut rendre les enfants trop gros

Les pédiatres sont aujourd’hui d’accord pour déconseiller la diversification trop précoce,
de l’alimentation du tout-petit.
L’âge de 4 à 6 mois est généralement retenu pour commencer en douceur
à introduire d’autres aliments que le lait.
Aux raisons de ne pas commencer avant le 5ème mois
(dont le risque d’allergie) vient s’ajouter aujourd’hui un autre argument.
Des chercheurs ont étudié le poids corporel de plus de 300 enfants,
en fonction de l’âge où l’on a commencé à leur donner une alimentation solide.
Parmi les enfants de 10 ans, ceux qui risquent le plus d’être en surpoids
ou obèses sont ceux dont l’alimentation a été diversifiée trop précocement.

(International Journal of Obesity, volume 34, p. 1475-1479.)

 Source : NUTRINEWS HEBDO n°135 - Décembre 2010


Voir les commentaires

Graisse d'oie et de canard

5 Mars 2010, 13:21pm

Publié par Eva

Il y a quelques jours, on m'a posé une question très intéressante.

 A savoir: si les graisses d'oie et de canard sont bonnes pour la santé et si elles ne font pas grossir?
sante.jpg

Alors qu'en est il ?

Hélas, ces graisses font grossir, comme toutes les autres graisses, lorsqu'elles sont consommées en excès;

Mais elles sont considérées comme des bonnes graisses car elles sont riches en acides gras mono insaturés; (elles en possèdent moins que l'huile d'olive mais plus que le beurre).


graisse-oie.jpgSes acides gras monoinsaturés ont des effets protecteur vis à vis du système cardio-vasculaire en diminuant l'oxydation des lipides et du LDL cholestérol et diminuant l'agrégation plaquettaire.




Elles ont leur place dans une alimentation variée et équilibrée et ont une meilleure composition en Acides gras que le beurre mais sont comme toutes les graisses à consommer avec modération.


Voici les chiffres pour informations:

Graisse de canard : composition pour 100g

900kcal

0g de protéines

0g de glucides

100g de lipides

- dont environ 33g d’acides gras saturés

- dont environ 50g d’acides gras mono-insaturés
- dont environ 14g d’acides gras poly-insaturés ---------> = oméga 3 et 6

0g de fibres.

 

Graisse d’oie : composition pour 100g

900kcal

0g de protéines

0g de glucides

100g de lipides

- dont environ 28g d’acides gras saturés

- dont environ 58g d’acides gras mono-insaturés

- dont environ 11g d’acides gras poly-insaturés

0g de fibres.

 

 

Beurre : composition pour 100g

760kcal

Traces de protéines et lipides

82g de lipides

- dont environ 68g d’acides gras saturés

- dont environ 27g d’acides gras mono-insaturés

- dont environ 2.6g d’acides gras poly-insaturés

 



Voir les commentaires

Surpoids et obésité

18 Février 2010, 17:54pm

Publié par Eva



Je vous propose une petite définition de l'obésité:

L'obésité est un excès de masse grasse dans le corps (entrainant des conséquences néfastes pour l'organisme), résultat d'un déséquilibre entre l'apport calorique quotidien et les dépenses énergétiques quotidiennes: l'organisme reçoit plus qu'il ne dépense et donc " stocke " une partie du surplus.

Cependant, les choses ne sont pas aussi simples.

En effet, de nombreux facteurs peuvent renforcer ce déséquilibre, et favoriser l'obésité ou du moins la prise de poids :

- L'hérédité ; 

- L'environnement alimentaire ;

- Certaines circonstances déclenchantes comme :la sédentarité ; une grossesse, un changement de mode de vie, l'arrêt du tabac ; ...obesite-facterur.jpg

- Des phénomènes hormonaux (notamment chez les jeunes et les femmes), des phénomènes psychologiques...



Aujourd'hui, la définition de l'obésité repose, d'une part, sur le calcul de l'Indice de Masse Corporelle. Pour évaluer son poids, d'autres indices simples existent comme la mesure de votre tour de taille.


Voir les commentaires

Indice de Masse Corporelle

15 Février 2010, 13:32pm

Publié par Eva

On entend souvent cet indice lors d'émissions ou dans divers articles. Alors faisons un petit point sur l'IMC.

IMC = Indice de Masse Corporelle de Quetelet.

 

 

C’est un indice qui vous donne une évaluation de votre corpulence et des risques éventuels pour votre santé. Il est surtout fiable pour des adultes de plus de 18 ans et ne peut pas être utilisé dans certains cas. (Femmes enceintes ou allaitantes, athlètes d’endurance ou  très musclés, personnes souffrant de rétention d'eau….)

 

Formule : IMC = poids / taille²

 

IMC  (kg.m-2 )

< 10

Dénutrition grade V

10 à 12.9

Dénutrition grade IV

13 à 15.9

Dénutrition grade III

16 à 16.9

Dénutrition grade II

17 à 18.4

Maigreur ou insuffisance pondérale grade II

< 18.5

Maigreur

18.5 à 24.9

Poids Normal

25 à 29.9

Surpoids

30 à 34.9

Obésité modérée

35 à 39.9

Obésité sévère

> 40

Obésité morbide

 
Je rappelle que ce n'est qu'un indice. Il n'a pas vocation à déterminer précisement la valeur de la masse grasse et encore moins la masse musculaire et osseuse.

Voir les commentaires

Un petit point sur l'obésité de nos jours

3 Février 2010, 14:58pm

Publié par Eva

Je reçois régulièrement des documents du Centre de Recherche et d'Informations Nutritionnelles.
obesite-copie-1.jpg
Dernièrement celui-çi concernait l'enquête Obépi 2009 = enquête nationale sur la prévalence de l'obésité et du surpoids en France. 

En quelques mots pour les interressés, celle-çi nous informe une tendance à la hausse de l'obésité et du surpoids.

" La fréquence actuelle de l'obésité en France pour les plus de 18 ans est de 14.5% en 2009 contre 8.5% en 1997. Toutes les catégories socioprofessionnelles sont concernées par cette progression, mais à des vitesses inégales (de manière inversement proportionnelles au niveau d'instructions.)
obesite.jpg
Le poids moyen des français a augmenter de 3.1kg contre 0.5cm de taille moyenne; et le tour de taille a suivi la même tendance avec une augmentation moyenne de 4.7cm.
En 2009, l'obésité touche plus les femmes que les hommes contrairement au surpoids plus fréquents chez les hommes.

L'obésité concerne de plus en plus de jeune adultes: de génération en génération, on devient obèse de plus en plus tôt. (pour les sujets nés à la fin des années 70, la prévalence de 10% d'obèses sera atteinte vers l'âge de 30ans tandis que pour des sujets nés après guerre , une prévalence similaire sera atteinte vers 49 ans.


En conclusion, la progression du surpoids et de l'obésité devient en France, comme dans les autres pays, une véritable préoccupation de Santé publique. " 

 Voilà quelques informations et rappelons qu'il est important de bien manger.

Voir les commentaires