Le Panais

 

 

Le panais est une racine potagère de la famille des ombellifères comme la carotte. Autrefois il fût cultivé comme légume et plante fourragère. Cette culture a été délaissée de nos jours,sauf en Grande Bretagne, dans les pays nordiques et en Afrique du Nord.


 

Depuis l’apparition de la pomme de terre, il a perdu en popularité et entre dans la catégorie des légumes «oubliés» . C’est un légume «sucré» qui rappelle un peu le céleri-rave en plus doux avec un petit goût de noisette. 

 

Le panais est plus riche en vitamines et minéraux que sa cousine la carotte. Il est particulièrement riche en potassium (600mg/100g) et d’acide folique (vit B9). C’est également un légume riche en fibres.


panais nu-1

 

A l’achat, il doit être ferme, de petite taille (plus tendre et moins fibreux) et d’un blanc crème. Eviter les panais mous, jaune foncé ,tachés ou très gros. 

Si vous devez attendre quelques jours avant de le consommer, préférez alors un panais moyen qui se dessèchera moins vite.       

   

 

Pour le conserver, garder le entier dans le bac à légumes du réfrigérateur. Il se conservera alors jusqu’à 4 semaines. 


 

On peut le conserver en caves, dans du sable dans les carottes. 

Pour le congeler, le blanchir 5 minutes dans l’eau bouillante, égoutter, sécher sur un ligne de cuisine, et le mettre en sachet . 


 

Et en cuisine? 

Le panais n’a pas besoin d’être pelé. Tailler le à la dernière minute car comme la pomme de terre, il a tendance à s’oxyder au contact de l’air. Il faut donc le cuire immédiatement ou le mettre à tremper dans une eau citronnée. 

 

Le panais se cuit comme la pomme de terre et peut être préparé en purée ou gratiné au four.

On peut aussi le servir cru, râpé,bouilli, au jus, en soupes en potages et en pot-au-feu. 

Il supporte tout type de cuisson et accommode n’importe quelle viande ou poisson. 


 

Les anglais l’affectionnent pour confectionner des tartes et les américains en fond des chips! 

 


Alors pourquoi ne pas essayer? Pour une recette cliquez ICI. 

Retour à l'accueil