Et voici la suite de l'article sur la soupe et cette fois, on s'interesse à ces apports nutritionnels. 

 

 

 

Apports nutritionnels moyens de la soupe

 


L’apport calorique moyen d’une assiette de 250ml de potage se situe autour de 60kcal, allant de 32 pour une julienne de légumes et 138 pour le suprême de volaille aux amandes effilées. 


La teneur moyenne en protéines est d’environ 2,5 g par assiette, passant de 1 g pour la julienne à 5,5g pour la soupe de poisson. 


La teneur en glucides est encore plus variable , car certaines soupes industrielles sont épaissies avec de l’amidon. En moyenne elle est de 10g


La teneur en lipides est en moyenne de 2,5g par assiette, allant de 0,2 pour la julienne de légumes aux 4,2g pour le suprême de volaille. 


Le problème des vitamines : les légumes sont de grands fournisseurs de vitamines , hélas très fragiles. Leur dégradation commence dès la cueillette , s’accélère pendant le stockage et continue au cours de l’épluchage, du découpage et de la cuisson; 

La soupe maison, préparer sans délais, en respectant certaines règles d’épluchage et consommé sans délais, préserve une part notable des vitamines.

La préparation industrielle, complexe et technique, détruit la quasi-totalité des vitamines. Pour parer à cet inconvénient, les grandes marques de potage restaurent la teneur vitaminique par un apport extérieur et peuvent ainsi proposer au consommateur «une teneur garantie en vitamines» reconstituées. 


 

Au sujet du sel, dans les soupes maisons, chacun salera en fonction de se goûts. Cependant les potages industriels ont la réputation d’être trop salés, pensez à vérifier sur l’emballage. 

 

Quant aux fibres : la soupe moulinée plutôt que mixée préserve mieux les fibres. La préparation industrielle réduit leur proportion et leur qualité mais propose des soupes enrichies en céréales pouvant contenir jusqu’à 4g par assiette.

soupe1.jpg

 

 

La soupe : premier aliment amaigrissant avéré; 


La soupe est un aliment qui cumule de nombreux atouts: 

  • elle favorise la consommation de légumes. 

 

  • elle favorise l’hydratation du corps, souvent négligée. 

 

  • elle est un aliment minceur de part sa faible charge calorique mais pas seulement . Elle dispose d’une texture et d’une consistance physiques telles que sa consommation régulière soit responsable d’une perte de poids.

 

Alors abusez-en !!!

Retour à l'accueil