La Soupe (ou potage) 

 

La soupe est un plat universel, qui traverse toutes les cultures et traditions. 

Aujourd’hui , 9 français sur 10 consomment du potage et 4 sur 10 commencent son repas du soir par de la soupe. Cela représente 4 milliards d’assiettes de soupe par an en France, dont 30% sont des préparations industrielles. 

 

On a longtemps pensé que la soupe était démodé et rejeté par les enfants. Une large enquête prouve le contraire : 93% des enfants aiment la soupe, 90% des personnes interrogés estiment que la soupe est un «bon moyen» pour manger des légumes, 85% pensent qu’elle est idéale le repas léger du soir. 

 

 

Définitions: 

 

Le mot «soupe» est une contraction de 2 mots : «su» (bien) et «pô» (nourrir) formant «suppa» signifiant chose bonne et nourrissante. 

 

Le mot «potage» vient du latin «potus», nom du récipient servant à sa fabrication. Il désigne un plat de légumes consommés avec son eau de cuisson , pouvant être enrichi de pâtes ou épaissi au tapioca. 

 

Histoire: 

 Pour les primitifs du néolithique, il suffisait d’un trou dans le sol rempli d’eau et d’aliments, et de quelques pierres chauffées à blanc pour nourrir et réchauffer une famille. 

 

Au Moyen Âge, la soupe représentait la tranche de pain épaisse sur laquelle on versait le bouillon.

 

Mais c’est à la cour de Louis XIV que se créa la mode du potager, des légumes primeurs qui s’implantèrent dans chaque jardin. Potage et pain composaient la soupe, un repas presque complet. 

 

 

la-soupe-du-chef-source czz

 

Soupe maison et soupe industrielle?

 

Soupe maison :

La gamme des potages maison est très large. Les légumes le plus souvent utilisés sont les courgettes, les carottes, les pommes de terre, le potiron et les poireaux. Mais on trouve aussi les oignons, le navets, les tomates et le cresson. 

Le tout est salé, amélioré d’une cuillère café d’huile d’olive ou d’une noisette de beurre ou de crème. 

Ne jamais faire prétremper les légumes et ne les éplucher qu’au dernier moment pour éviter la fuite des vitamines et des sels minéraux. Aussi ne pas faire cuire la soupe trop longtemps, ce qui détruit les vitamines; 

Consommer la soupe dans les 24heures ou la congeler immédiatement. 

 

 

 

 

Préparation industrielle

Elle ont le grand mérite d’avoir réintroduit dans les menus un plat en passe de se démoder et souvent trop long à préparer pour les femmes au travail. Il en existe une infinie variété que l’on trouve sous 3 présentations correspondant à des besoins particuliers: 


  • Les potages déshydratés (à cuire) sont des sachets aux composants divers, utilisant les légumes traditionnels, mais aussi des légumes secs, des viandes, des produits céréaliers, pâtes alimentaires, matières grasses, épices et aromates dans des proportions diverses. 

Ces potages déshydratés ne sont pas cuits. Un sachet dissous dans un litre d’eau est cuit en 3 ou 4 minutes et fournit 4 assiettes. Ils sont donc adaptés aux besoins d’une famille. 

 

  • Les potages instantanés (précuits) en sachets individuels, ont été conçus pour les célibataires pressés ou ne cuisinant pas, mais intéressent de plus en plus les familles où coexistent des goûts distincts. Ils s’ obtiennent pas simple mélange avec de l’eau bouillante. 
  • Les potages en briques (à réchauffer) sont fabriqués avec des légumes surgelés ou frais puis moulinés ou mixés et stérilisés par UHT, leur assurant une conservation de 18 mois à température ambiante. Il en existe en brique d’un litre pour 4 assiettes et en brique de 2 assiettes (250ml). Les potages en briques se présentent comme des soupes familiales qu’il suffit de réchauffer. Elles sont perçues comme plus «naturelles». 

 

 

Et demain, la suite avec les apports nutritionnels de la soupe. 

 

 


Retour à l'accueil