Un mot sur La fabrique à menus 

 

Vous avez du en entendre parler? ou voir le spot publicitaire? Voici quelques informations concernant cette application.


Concept 

 

L’INPES (Institut national d’éducation pour la santé) lance une nouvelle application pour aider à composer des menus sains, équilibrés, respectant les saisons.

 

Cette nouveauté a été lancée le 15 avril et est disponible sur le site «Mangerbouger.fr» et également sur smartphones. ICI

 

Fini donc la panne d’inspiration a l’heure des repas, cette application propose plus de 2300 recettes (soit de multiples combinaisons), de quoi trouver son bonheur. 

 

Il vous suffit de choisir le nombre de jours que vous désirez (de 2 à 7 jours), le nombre de personnes à votre table (de 2 à 8), de choisir le déjeuner et/ou le diner . 

fabrique à menu

Il y a également 3 fonctions : 

- une fonction «repas express» qui vous propose des menus express comme le nom l’indique prêt en 20 minutes, cuisson comprise.

 - une fonction sans por

 - et une fonction Entrée/plat/ dessert ou Plat/ dessert. 

 

A l’issu de ses choix, l’application vous propose des menus, que vous pouvez modifier grâce à une touche «reset» en quelque sorte. 

 

Les menus ont un coût moyen de 6 euros par jour,et ils intègrent des surgelés, des conserves et des produits frais, choisis en fonction des saisons et même des plats tout prêts. 

 

fabrique-a-menus1.jpg

 

 

Mon avis: 

 

En tant que professionnelle de la nutrition, je trouve l’idée, innovante et futée. 

Des idées de recettes, une liste de course associée...


Elle propose des fruits et des légumes en quantité adaptée aux recommandations tous les jours. Ce qui peut aider à en consommer davantage, lorsqu’on ne sait pas comment faire. 

 

 

Cependant elle a ses limites (limites informatiques et non humaine), elle respecte moyennement l’équilibre alimentaire et surtout la variété

(Par ex: sur une journée , l’application me propose 3 fois des pommes! ...).

Cela est dû au logiciel qui ne fait pas forcément le complément entre le déjeuner et le diner. Mais cela est correct au vu des recommandations de l’INPES. 

De plus on ne peut incorporer ses propres menus et du coup faire une semaine adaptée à notre mode de vie et nos goûts. 

 

Elle ne s’applique qu’au bien portant et ne prend pas en compte les diabétiques et autres régimes particuliers; Attention donc à son utilisation. Elle est calculé pour un apport journalier à 2000kcal, les quantités sont donc à modifier selon le convive.

 

Mais le vrai point négatif que je relève est qu’elle ne permet pas de rendre l’utilisateur autonome vis à vis de son alimentation et de l’équilibre alimentaire.

L’utilisateur est passif face à cette application. Il n’a rien à penser. Peut être qu’avec la réalisation des menus et au long terme il acquière des automatismes? cela reste à vérifier. 

 

Dans mes suivis, nous travaillons là dessus , les patients me propose leur menus que je corrige si besoin en apportant des explications. Ainsi les patients comprennent leurs éventuelles erreurs alimentaire et acquière une autonomie face à leurs menus. 

Cela se fait surtout sur les suivis de 1 mois et plus. Le but étant de rendre les patients autonome et que la «corvée « des menus équilibrés devienne un réflexe et du coup moins contraignante. 

 

 

 

Son utilisation, est 

  • utile lorsque l’on est victime à la panne d’inspiration ,
  • une aide pour faire des menus équilibrés respectant les saisons,
  • une source de recettes. 

Le fait que l’application propose des plats tout prêts, comme des fruits et légumes frais ou en conserve ou surgelés, permet de dédiaboliser ses produits et de montrer que l’on peut et qu’il faut manger de tout. 

 

Je vais tester et je vous en dis plus dans un mois! 

 

Et vous qu'en pensez vous? 

Retour à l'accueil